Une question d’ego : le “Journal” de F. Neaud

Jacques Dürrenmatt

Résumé


Le Journal de Fabrice Neaud constitue une date essentielle dans la production d’une bande dessinée ouvertement gay. L’œuvre se donne trois objectifs :
1) montrer la possibilité d’un genre autobiographique affirmé et adulte au sein du 9e art ;
2) représenter les rituels et canons homosexuels pour en remettre en cause la validité dans le cadre d’une forme de révolution de la hiérarchie des comportements sexuels et mettre à nu l’homophobie, surtout rampante ;
3) s’interroger sur les limites de la figuration, bridée a priori par les restrictions imposées par le code et par les difficultés posées par toutes les formes d’allégorisa­tion lorsqu’il s’agit de donner forme à des abstractions.

L’originalité et la force expressive des solutions trouvées par Neaud expliquent l’importance de l’œuvre dans le champ de la fiction LGBT contemporaine.


Mots-clés


autobiographie ; homosexualité ; bande dessinée

Texte intégral :

PDF HTML





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo