"Entre Deux Histoires": Unearthing Memory, Identity and Time in Kamel Daoud's Meursault, contre-enquête

Jackson B. Smith

Résumé


Dans cette étude, je considère les deux histoires de Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud : deux histoires, au sens du récit historique, liées à deux identités – française et algérienne –, et deux histoires, au sens du récit de fiction – L’étranger de Camus et le roman de Daoud comme réponse à ce dernier. J’entreprends cette analyse à travers trois tentatives associées de déterrement. D’abord, le déterrement de la mémoire : j’interroge l’approche de Daoud au passé enfoui de la Guerre d’indépendance algérienne et de son frère tué dans le roman de Camus ; j’aborde ses techniques narratives pour déterrer ce passé, notamment en rapport avec l’influence de Camus. Ensuite, je m’oriente vers le déterrement de la production d’identité ; je suggère que l’identité est structurellement déterminée, mettant l’accent sur l’impérialisme capitaliste et sur la pureté que l’on présume dans le livre en tant que forme, dans la langue française, dans l’état-nation ainsi que sur le rôle des régimes temporels qui correspondent à chacun de ces cas dans la construction d’une identité homogène et illusoire. Enfin, je considère de quelle manière ce “déterrement” est rendu possible par une approche archéologique du temps dans le roman de Daoud qui découle de la compréhension de son narrateur quant à son positionnement dans un monde hétérogène, hypermédiatisé et globalisé. Celui-ci met en lumière un passé longtemps dissimulé et démystifie les représentations d’une prétendue identité nationale qui est en réalité le fruit néfaste de la domination sociale impérialiste.


Mots-clés


impérialisme, archéologie, Algérie, récit, histoire

Texte intégral :

PDF (English) HTML (English)





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo