La France c’est Michel Houellebecq? French Identity and Cultural Myth in La carte et le territoire, Soumission and Sérotonine

Françoise Campbell

Résumé


Cet article explore comment les descriptions de la France dans les romans de Michel Houellebecq mettent en question le contexte actuel de la mondialisation et son effet sur la représentation culturelle. Se focalisant sur La Carte et le territoire (2010), Soumission (2015) et Sérotonine (2019), l’analyse se concentre sur les dispositifs rhétoriques comme moyens pour mieux comprendre la nature de la critique idéologique dans ces textes. Pour ce faire, l’article s’appuie sur le concept du mythe culturel de Roland Barthes, afin d’examiner les références culturelles chez Houellebecq. Il examine donc comment Houellebecq questionne la mythification de l’identité française contemporaine à travers l’utilisation de dispositifs rhétoriques réflexifs tels que l’ironie, la parodie et l’intertextualité. Ainsi, l’article suggère que dans ces trois romans l’auteur offre une description de la France dans les affres d’une crise de la représentation, interrogeant l’avenir de la nation dans un climat global.


Mots-clés


Houellebecq; France; mythe; Barthes; rhétorique

Texte intégral :

PDF (English) HTML (English)





2012 | Revue critique de fixxion française contemporaine |  (ISSN 2033-7019)  |  Habillage: Ivan Arickx |  Graphisme: Jeanne Monpeurt
Sauf indication contraire, textes et documents disponibles sur ce site sont protégés par un contrat Creative Commons CClogo